Le temps des paysans

Création issue de collectages d’histoires de vies de femmes et d’hommes paysans d’aujourd’hui installés dans le Lot et l’Aveyron
Spectacle tout public, à partir de 10 ans

La compagnie Ilot Z’ installée dans un village de 650 habitants en milieu rural, à Assier, s’interroge …
 De ces rencontres humaines, de ces interrogations, nous avons voulu faire l’objet d’un spectacle, “ une mise en valeur sociale et culturelle ”, pour nous poser ensemble quelques instants, sans passéisme, ni naïveté, dans le regard que nous portons au monde.  « Les mutations profondes de l’économie mondiale, de l’agriculture et de la vie locale, depuis près d’un siècle, ont entrainé une régression importante du nombre de paysans en France ».  Terres humaines : la philosophie surgit du territoire.

Quel est le lien qui nous rapproche des paysans ?
Quel est notre lien à la terre ?
Quel est votre métier ?
Quel sens a-t-il pour vous ?

« Cendrine vit dans une grande ville qu’elle rêve de quitter… sa grand-mère Emilienne voit la campagne changer, le voisin bataille pour sauver ses brebis, un autre craque sous le surendettement, des jeunes « pas d’ici » rêvent de s’installer mais ne trouvent aucune terre, un agriculteur laitier s’endette, un ex-fromager se déchaine, une femme seule installe ses poules, tandis que l’industrie-agricole prospère … le bonheur d’être paysan ! »

Création et conte : Léa Garcia.
Travaux architecte d’écriture et d’accompagnement scénique : Eve Nuzzo
.
Votre plus belle histoire ? Quel est votre bonheur ? Quel regard sur l’autre ? Qu’auriez-vous à transmettre au monde ? Les autres, pour vous c’est quoi ? … Ce spectacle devient un outil de rencontres, de débats croisés, d’échanges citoyens mais aussi d’accueils et de visites à la ferme …

La parole pour tisser du lien, des histoires pour partager une culture, un imaginaire pour s’approprier son environnement.
De ces rencontres humaines, de ces interrogations, nous avons voulu faire l’objet d’un spectacle, “ une mise en valeur sociale et culturelle ”, pour nous poser ensemble quelques instants, sans passéisme, ni naïveté, dans le regard que nous portons au monde.

Spectacle validé par les personnes collectées : tous les noms, lieux ont été modifiés et les secrets gardés en suivant notre démarche d’éducation populaire, la parole appartient à celui qui la donne.

“Paysan” -déf. petit Robert : n. et adj. Homme, femme vivant à la campagne et s’occupant des travaux des champs. Voir agriculteur, cultivateur, fermier et les noms populaires péjoratifs : bouseux, croquant, cul-terreux, plouc, péquenaud. Paysan propriétaire, fermier, métayer, salarié, ouvrier agricole. »

À savoir :
– lieux : granges, salles, conférences, fermes, prés, extérieur ou intérieur, etc.

Nous y étions :

– Joué à Saintes « Faire société » avec la Coopérative Arc en ciel théâtre ;
– Joué en ouverture de conférence de Marc Dufumier avec Impact Lot « Quelles alternatives pour des agricultures responsables? »

 

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :